La pêche du saumon sur l’Elorn

L’ELORN est un cours d’eau de taille relativement modeste (au maximum 20 mètres de large) ce qui nécessite l’utilisation de matériel adapté. Le parcours autorisé au saumon s’étend sur 20 kilomètres (de l’amont immédiat de LANDIVISIAU à LANDERNEAU). Il présente une succession de pools de 50 cm à 1,50 m de profondeur (maxi) et de zones de radiers et de rapides.

Le saumon de printemps (mars à mi-juin)

Pour le pêcheur qui ne connaît pas la rivière, contraint de réaliser de nombreux kilomètres, (sauf exception) nous ne lui recommandons pas la période d’ouverture, ceci pour deux raisons :

  • Période de forte pression de pêche, par toutes les méthodes (cuiller, ver, vairon sauf sur le parcours mouche du QUINQUIS), très faible nombre de poissons entrés en rivière début mars,
  • Nombreux ravalés (bécards) souvent très mordeurs, encore présents dans la plupart des pools.

Le souvenir (pas si lointain) d’ouvertures mémorables attire cependant toujours autant de monde, d’autant que le saumon de printemps, lorsque les conditions de débits sont bonnes, est très mordeur à l’inverse du saumon tardif. A noter que les derniers saumons de printemps, entrant en rivière en mai, sont moins mordeurs que leurs congénères migrant en mars/avril.

le quota de saumon de printemps (TAC : Total autorisé de capture) est fixé annuellement par le COGEPOM (48 en 2O17). Il convient donc de se renseigner car, dès le quota atteint rapidement, la pêche ferme par arrêté préfectoral (parfois dès le mois d’avril).

Le saumon d’été (mi-juin à fin-août)

La pêche du saumon d’été et d’automne se pratique sur des poissons plus petits (55 cm à 66 cm), mais très combatifs. Hélas, depuis quelques années le gros de la troupe n’arrive que vers la fin juillet et surtout en août. Sauf été pourri (comme en 2007 et 2008) les conditions de pêche estivales sont généralement médiocres et de peu d’ intérêt. Il est déplorable que certains « moucheurs » aient mis à la mode ces dernières années une pêche s’apparentant plus au braconnage qu’à de la pêche sportive, à savoir la pêche à vue, mouche plombée, nymphe. Ces pratiquants ne peuvent être qualifiés de pêcheurs et encore moins de moucheurs.

A noter cependant que l’ELORN dispose d’un atout grâce au soutien d’étiage issu du lac du DRENNEC (implanté sur le cours supérieur) ce qui garantit un débit minimal. Néanmoins, il est préférable de se renseigner sur les conditions météo et les débits avant de se lancer dans l’organisation d’un déplacement

N’oubliez pas que la condition essentielle pour prendre un saumon est de pratiquer lorsque la rivière présente un bon débit (plutôt fort)et dans une eau teintée (couleur whisky).

L’automne (septembre – octobre) :
la meilleure période

La période la plus favorable reste le mois de septembre et d’octobre, dès la reprise des premières pluies d’automne.

D’aucun considère que la capture d’un castillon ne vaut pas celle d’un saumon de printemps. Ce n’est sans doute pas faux, mais les fréquentes montées de ces poissons nerveux sur votre mouche, le ferrage et la défense d’un poisson de 4 ou 5 livres sur un matériel léger laisse de très bons souvenirs. Si tel n’était pas le cas nous ne verrions certainement pas autant de pêcheurs revenir régulièrement pratiquer l’ELORN … des quatre coins de la France. Ajoutons qu’en septembre octobre, la plupart des poissons ont encore moins de deux mois de rivière . Ils ne sont donc pas tous « rouges » ! d’autant que des « poissons frais » continuent à migrer pratiquement tous les jours, venant renforcer l’effectif déjà présent dans la rivière.

A cette époque vous êtes donc assuré de pêcher sur un parcours intéressant (plusieurs centaines de poissons stationnés sur les différents pools d’un parcours de 20 kilomètres… sur une rivière de moins de 20 mètres de large). Ce n’est pas l’ALASKA mais çà vaut le déplacement.

Rappel : Si vous avez la chance (ou la malchance) de ferrer un poisson de 67 cm il vous faudra le remettre à l’eau (avec délicatesse) Rappelons enfin que seule la pêche à la mouche sur hameçon simple est autorisée à partir du 15 juillet. Enfin le quota « castillons » est fixé à  ?s.

Matériel « mouche » pour la pêche
au saumon sur l’Elorn :

  • Canne à une main de 10 à 11 pieds.
  • Soie plongeante ou à tête plongeante 6-8 pour le début de saison.
  • Soie DTF 6-8 et bas de ligne plongeant pour la pêche par eau basse.
  • Bas de ligne de 22 à 28 centiemes selon la période et la taille des mouches.
  • Mouches, hameçons simples n° 4-6-8 (la réglementation interdisant les hameçons doubles à partir du 15 Juin)
  • Mouches : noires, « bretonnes »(ailes en paone), crevettes.

 

noire bretonne crevette