ASSEMBLEE GENERALE DIMANCHE PROCHAIN 24 FEVRIER

Rappel ; l’assemblée générale 2O18 se tiendra à la MARTYRE, salle du plateau, à partir de 9 H OO

A l’ordre du jour ;

+ Rapport moral et rapport financier 2O18,

+ perpectives 2O19,

+ questions diverses.

+ Tombola et pot de l’amitié.

Ce rendez annuel est l’occasion de faire le point sur l’ensemble des actions et problèmes rencontrés au cours de l’année écoulée, d’aborder les perspectives pour 2O19, tant en ce qui concerne la truite en rivière sur l’ELORN et la Haute FLECHE, le saumon mais également la pêche sur le lac du Drennec.

NB / nous demandons aux adhérents de se munir de leur carte de pêche de l’année écoulée.

 

REUNION LAC DU DRENNEC

Rappel ; les sociètaires sont invités à participer à une réunion spécialement consacrée au lac du Drennec, vendredi 15 février à la MAISON DE LA RIVIERE à 2O H 3O.

A l’ordre du jour ;

+ Bilan de la saison 2O18,

+ règlementations et  perspectives 2O19,

+ questions diverses.

NB / les adhérents qui n’ont pas transmis leur carnet de captures 2O18 sont invités à le remettre à l’occasion de cette réunion.

A VOS AGENDAS

Avec l’année nouvelle voici venu le temps des assemblées. Nous informons donc nos adhérents et sympathisants de la tenue des réunions suivantes ;

+ ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE ; dimanche 24 février, 9 heures, salle du plateau à LA MARTYRE

+Réunion annuelle des pêcheurs de saumons ; dimanche 3 mars à 9 Heures salle municipale bourg de La ROCHE MAURICE

+ Assemblée lac du Drennec ; Vendredi 15 février à 2O H 3O Maison de la Rivière à SIZUN.

Le moment  venu nous aurons l’occasion de revenir en détail sur l’ordre du jour de chacun de ces rendez vous.

CHANTIERS ; Rappelons le RDV à KERHAMON tous les dimanches matins à partir de  8 H 3O. Malgré la taxe d’élagage à 7O euros les volontaires ne se bousculent pas, le permis ne serait il pas assez cher ?

N’oublions pas non plus le chantier du mardi après midi, RDV à 13 H 3O à KERHAMON.

Le travail ne manque pas, les bras et les bonnes volobntés ne seront jamais trop nombreux.