MAUVAISE NOUVELLE… POUR LES BRACOS ?

Les braconniers auraient ils enfin mangé leur pain blanc ? Au cours d’une récente audience du TGI décentralisé de ST BRIEUC à GUINGAMP, un délinquant, pris en flagrant délit de grappinage dans la zone maritime du LEGUER à LANNION s’est vu infliger, outre la destruction de tout son matériel, une amende de 1 5OO euros suite à une action de l’AFB (USM + service départemental des Côtes d’Armor).

Le gardiennage mise en place sur cette rivière  par l’AAPPMA de LANNION  commence à porter ses fruits et confirme l’état de non droit sur nos rivières à saumons. Tout doit être mis en œuvre –  comme nous le réclamons depuis de nombreuses années – pour que les malfaisants soient mis hors d’état de nuire…. y compris en FINISTERE !

Venant après de lourdes sanctions à l’encontre de tricheurs opérant sur le bar et les trafiquants de civelles (condamnés à LORIENT à des peines très lourdes : financières + prison ferme) nous allons peut être percevoir le bout du tunnel et ne plus avoir à déplorer les véritables actes de pirateries d’une minorité de voyous . Bien du chemin reste cependant à parcourir pour parvenir à une situation plus saine.

Le point sur les montaisons ; au vidéo comptage nous en sommes (non compris l’échappement et les captures aval) à 111 saumons de printemps ( 85 à 3OO à la même date depuis 2OO7). A noter au moins 2 beaux poissons en « bon état » retrouvés morts et deux captures de poissons présentant des nageoires caudales « coupées ».

Pas un seul castillon à ce jour : une première depuis la mise en service de la trappe  (avril 2OO7) !

 Deux hypothèses : soit la migration estivale est décalée de quelques semaines (comme c’était le cas il y a encore quelques années) soit cette absence de poisson à la mi juin laisse présager d’une mauvaise voir très mauvaise montaison 2O18. Une prévision qui n’est hélas pas à écarter eu égard au faible résultat des indices d’abondance de 2O16 (31 juvéniles en moyenne, les densités les plus faibles observées depuis 2OO4). Espérons que  la production de juvéniles ayant été très forte en 2O15 (plus de 12O juvéniles)  ait engendré beaucoup de smolts de deux ans ce qui pourrait peut être compenser la faiblesse 2O16. Quant au taux de survie en mer,  à priori par de miracle à attendre depuis plusieurs décennies ce pourcentage n’ayant fait que baisser (1) !   

Croisons les doigts !

(1) cette forte production de juvéniles en 2O15 aurait du favoriser une bonne montaison de saumons de printemps 2O18, ce qui n’a pas été le cas, tout au plus a t’elle été à peine moyenne avec 111 poissons à ce jour. C’est donc bien la phase de vie marine (et estuarienne ?) qui constitue le maillon faible du cycle de vie du saumon atlantique

GRAND CHANTIER D’ETE LE 23 JUIN

Appel à tous les  volontaires, le grand chantier d’été se déroulera à KERLEO (en aval de SIZUN), suivi d’un repas à 13 heures.

Rendez vous à tous les volontaires  à partir de 8 H 3O 

DAME FARIO ACTIVE !

TRUITE EN RIVIERE ; Avec des températures printanières, nombreux témoignages de satisfaction de la part des moucheurs adeptes de la sèche. C’est une très bonne nouvelle qui redonne le moral après des périodes de vaches maigres. Espérons que çelà continue tout au long de l’été. Reste que la diminution des populations d’insectes reste une réalité comme le démontre de multiples études scientifiques menées tant en France que dans la plupart des pays Européens.

 Les sorties de IO à 15 poissons de belles tailles nous sont signalées (de 23 à 4O cm) et quelques casses sur des sujets plus gros. On imagine ce que serait la richesse de l’Elorn si nous n’avions  à déplorer la prédation du grand cormoran. Fort heureusement les renoncules (après les années de fortes crues) recolonisent la rivière, y compris sur le cours inférieur ce qui limite les prélèvements. Il conviendra cependant de poursuivre nos actions de diversification du milieu sur les zones « plus dénudées, notamment en aval de LANDIVISIAU.

La pratique du NO KILL –  total ou partiel –  est sans aucun doute à encourager pour maintenir de belles populations de truites. Il serait bien que tous les pêcheurs, y compris les non moucheurs, en prennent de la graine. Rappelons qu’en 2O19 le quota journalier sera limité à 3 poissons .

fario de plus de 4O cm ; retour à la rivière

 

SAUMON ; La barre des IOO saumons de printemps a été franchie ( 1O5 non compris l’échappement et les captures en aval de KERHAMON – au moins 5 poissons et sans compter les prélèvement en estuaire qui reste toujours une grande inconnue ce qui est d’ailleurs parfaitement inadmissible de la part des services en charge des eaux côtières et estuariennes).

Ces derniers temps il faut noter le passage d’un pourcentage important de poissons de belles tailles 80 Cm et +.

Depuis plusieurs années la population des saumons de printemps se maintient donc sur un plateau relativement stable de  12O à 15O poissons. Niveau modeste qui n’a rien d’euphorique  mais ce « n’est pas non plus la cata ». Des mesures de gestion dignes de ce nom devraient toutefois permettre d’améliorer cette situation. Nous en reparlerons !

La montaison des castillons devrait démarrer dans les quinze jours à venir. Espérons qu’elle soit meilleure qu’en 2O17 dans ce cas il faudra veiller au braconnage en aval de LANDERNEAU !

Les captures : 5 captures ce dernier week end. Incivisme et braconnage persistent, le taux de déclaration est à ce jour inférieur à 5O % !. Ces comportements irresponsables sont  le fait d’une minorité et nous ne cessons de relancer les « autorités » pour un gardiennage plus efficace (non déclaration des captures, pêche dans les réserves, etc).

Combien de temps faudra t’il pour que dans ce pays, à l’image de ce qui se pratique chez nos voisins, les tricheurs et les braconniers  soient durement sanctionnés … conformément aux textes en vigueur ? Ces pratiques ne sont évidemment pas limitées à l’ELORN, nous avons les mêmes témoignages sur la PENZE…. où ce sont les mêmes malfaisants qui sévissent en toute impunité …. sans se cacher en se déplaçant avec des véhicules pour le moins identifiables !

LAC DU DRENNEC ; d’après les échos c’est très moyen malgré les apports réguliers de gros poissons, conformément à notre plan de « peuplement ».