RESTAURER ET PRESERVER LES PAYSAGES DE LA VALLEE DE L’ELORN

L’AAPPMA de l’Elorn, la Maison de la Rivière et de la biodiversité de Sizun, Eau et Rivières de Bretagne viennent de publier un rapport de 1O7 pages (voir en PDF) véritable plaidoyer pour une charte paysagère à partir des voies départementales Landerneau – Landivisiau – Sizun qui longent étroitement  notre rivière.

Outre des chapitres généraux sur l’évolution des paysages en Bretagne depuis 15O ans, les associations signataires insistent sur le rôle de conservatoire des paysages que représentent les innombrables vallées Bretonnes, à l’heure ou notre région artificialise son territoire à tout va . En France, tous les 7 ans c’est l’équivalent de la surface d’un département qui disparaît sous le bitume et le béton avec des conséquences lourdes en terme de biodiversité, de qualité des eaux et de dégradation paysagère. Notre région remporte la médaille de bronze dans ce triste palmarès derrière l’Ile de France et les Hauts de France.

Les vallées restent le plus souvent les espaces les moins antrophisés, d’ou cet important travail associatif  à partir de l’exemple de la vallée de l’Elorn.

L’itinéraire est divisé en 19″ fiches tronçons » comportant chacune un état des lieux technique et photographique, suivi de propositions de mise en valeur de ce parcours de près de 3O kms.

Nos associations insistent sur le lien fort existant entre reconquête de la qualité des eaux et valorisation paysagère et affirment  « qu’il faut redonner de la valeur à la notion de « bien commun » ne pas dissocier patrimoine culturel et patrimoine naturel d’autant que dans ce vaste chantier, la thématique du paysage est une porte d’entrée incontournable ». Le saumon espèce menacée constituant le fil rouge de cette reconquête.

De nombreuses collectivités, dont les communautés de communes de Landerneau et de Landivisiau seront destinataires du document, ainsi que les communes riveraines, le syndicat de bassin, le Parc D’Armorique et tout organisme susceptible d’assurer la maîtrise d’ouvrage de ce projet ambitieux et positif,  susceptible de fédérer et de mobiliser les bonnes volontés.

Enfin, les associations organiseront dans les mois à venir des réunions  d’information à l’attention du grand public dans les principales communes de la vallée.

NB / ce travail bénévole ; textes, photos et mise en page, a été réalisé sans la moindre aide financière.

 

Publié dans Non classés