Conférence 3 : Le changement climatique : Quels impacts sur la biodiversité aquatique ?

Fondée en 1985, la Maison de la Rivière et de la Biodiversité de Sizun (MRB) met depuis lors son expertise et son énergie au service de l’éducation à l’environnement. En 2022, la MRB poursuit son indéfectible engagement de transmission et de « porter à connaissance » en cohérence avec les défis environnementaux contemporains.

La Maison de la Rivière et de la Biodiversité propose donc un cycle itinérant de conférences grand public intitulé : « Le changement climatique et ses conséquences sur les milieux aquatiques : Quel avenir pour le Massif Armoricain ? »

Cette série d’évènements a pour objectif principal de mettre à la portée du grand public les conclusions retentissantes du dernier rapport du GIEC, dont chaque citoyen a inévitablement entendu parler sans pour autant avoir eu accès aux clés de compréhension ou de lecture.

Faisant intervenir des experts, scientifiques et climatologues reconnus en la matière, ces conférences donnent les éléments clés pour comprendre le changement global à l’œuvre, son rôle dans la crise écologique ainsi que ses effets sur les écosystèmes d’eau douce particulièrement exposés.

Le cycle de conférences proposé s’organise autour de 4 dates telles que :

  • Conférence 1 : « Le climat, qu’est-ce que c’est ? » – 28/01/22 – salle St-Ildut à Sizun – à partir de 18H00 – gratuit ;
  • Conférence 2 : « Quelles projections climatiques pour le massif armoricain ? » – 29/04/22 – Ti Menez Are à Brasparts – à partir de 18H00 – gratuit ;
  • Conférence 3 : « Le changement climatique : Quels impacts sur la biodiversité aquatique ? » – 08/07/22 – salle de l’Arvest – à partir de 18H00 – gratuit ;
  • Conférence 4 : « Le changement climatique : Quels impacts sur l’eau douce ? » – 28/10/22 – Carhaix-Plouguer – salle du Karaez Park – à partir de 18H00 – gratuit.

Pour chacune d’elles une attention toute particulière est apportée au fait d’expliquer les effets locaux de ces phénomènes globaux. Ces conférences sont centrées sur le Massif Armoricain et mettent l’accent sur l’existence de solutions réalistes et concrètes permettant de faire face à la crise climato-écologique à l’œuvre.

Les données de connaissance scientifique relevant du bien commun et parce qu’il est plus que jamais essentiel de garantir au plus grand nombre l’accès à ces connaissances, la MRB propose un évènement gratuit et ouvert à tous.

Lors de la conférence du 08 juillet, le public pourra apprécier les interventions de :

  • Pierre Tandeo (enseignant-chercheur à l’IMT Atlantique de Brest et administrateur de la MRB) ;
  • Christophe Piscart (Directeur de Recherche CNRS au laboratoire ECOBIO de l’Université de Rennes 1) ;

… qui mettront à la portée de chacun des cas concrets d’impacts du dérèglement climatique sur la biodiversité associée aux milieux aquatiques.

Cette soirée de conférence offre également une soirée de concert (Soïg Sibéril) et d’exposition (Rémi Masson photos subaquatiques) permettant au public, toujours au contact de nos experts, de s’approprier les enjeux associés aux milieux aquatiques par une entrée d’ordre plus sensible.

Rendez-vous à la salle de l’Arvest, à partir de 18H00, gratuit (l’apéritif est également offert).

Pour de plus amples informations, contactez Bertrand LOHEAC ou Pierre TANDEO au 02 98 68 86 33. Site internet : https://maison-de-la-riviere.com.

 

 

Conférence 3 : Le changement climatique : Quels impacts sur la biodiversité aquatique ?

En perspective des rapports du GIEC*, les travaux de l’IPBES** objectivent clairement l’effondrement du vivant en tant qu’urgence absolue de la crise écologique. Lors de cette conférence, les impacts du changement climatique sur la biodiversité mondiale et locale sont appréhendés au travers d’un focus sur l’état de fonctionnalité des écosystèmes aquatiques. Cette conférence sensibilise le grand public à la notion de « services écosystémiques », qui désigne l’ensemble des biens et services, matériels ou immatériels produits par l’écosystème au bénéfice de nos sociétés humaines. L’adaptation réussie aux changements climatiques que nous allons traverser dépend de la conservation et la restauration des écosystèmes.

*GIEC : Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat

**IPBES : Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Publié dans Non classés