DU NEUF SUR LE SITE DE l’AAPPMA

Afin d’améliorer l’information de nos adhérents et sympathisants, plusieurs dossiers et ont été mis en ligne sur notre site : notamment dans la rubrique arrêtés préfectoraux, voir également en pdf le volumineux dossier sur  LA FLECHE dont nous gérons le cours supérieur et sur laquelle il existe un fort enjeu truite de mer. Rappelons que la pêche y est interdite sur toute notre zone d’influence (en amont du moulin de COAT MERRET) suite à la grave pollution au lisier, voici exactement I an.

Dans la rubrique poisson :  voir un chapitre consacré à la station comptage de KERHAMON avec illustrations (vidéos, photos).

Le dossier « Quel avenir pour la truite fario du lac du Drennec ? » sera également mis en ligne après la réunion du 6 avril (voir rubrique précédente).

Bonne lecture à toutes et à tous !

QUEL AVENIR POUR LA FARIO DU DRENNEC ?

Rappel :  les sociétaires de l’AAPPMA sont informés qu’une réunion spécifique LAC DU DRENNEC se tiendra vendredi soir 6 avril à 2O H 3O à la MAISON DE LA RIVIERE.

A l’ordre du jour ;

+ présentation du rapport « Quel avenir pour la truite fario ? »

+ décisions à prendre pour la saison 2O19 afin de mieux protéger la truite sauvage de souche Drennec.

A l’issue de cette soirée le rapport sera mis en ligne sur notre site.

« On » se moque du monde !

Une odeur pestilentielle qui flotte au dessus de la rivière, des paquets de mousse, un rejet fortement coloré qui s’étend sur des centaines de mètres dans la rivière, rassurez vous braves citoyens  ce n’est rien…. c’est une fausse pollution ! (voir télégramme du jour).

C’était pour rire !  C’est peut être un poisson d’avril puisque Mardi Gras est passé !

Depuis des semaines, la station d’épuration de la laiterie laita crache régulièrement ses rejets dans l’ELORN. Des promeneurs nous en informent, nous avons alerté l’administration à plusieurs reprises mais « çà »  continue sans le moindre état d’âme de l’industrie, pas un battement de cil non plus du côté des élus. Tout va bien, ce n’est pas grave puisque c’est une fausse pollution !

De qui se moque t’on au pays de la lune ? A chaque « incident » les gestionnaires de la station doivent informer l’administration or des services en charge de suivi nous affirment qu’ils ne sont jamais informés ! mais peut être y a t’il des cloisons étanches entre certains services à QUIMPER ?

Pour quelles raisons cette station d’épuration pourtant récente disfonctionne t’elle à » plein tube »  et aussi régulièrement ?

  Si toutes les stations d’épuration implantées au bord de l’ELORN polluaient ainsi de SIZUN en passant par LANDIVISIAU quel spectacle ! Bonjour la reconquête de la qualité des eaux !

Le conseil d’administration de l’AAPPMA va se réunir dans la semaine pour envisager les suites à donner pour mettre un terme à cette situation totalement inacceptable.

ECHOS D’OUVERTURE

Saumon ; malgré d’excellentes conditions de pêche  à notre connaissance aucune capture durant le week end, mis à part quelques ravalés. Comme nous le redoutions, la saison 2O18 s’annonce médiocre pour le saumon de printemps. Il conviendra de suivre l’évolution dans les jours à venir afin de vérifier s’il s’agit d’une tendance propre à l’ELORN ou une tendance générale.

Truite /  en rivière une bonne ouverture des poissons de 4O cm et jusqu’à 5O cm nous ont été déclarés, bons échos également sur les affluents.

Lac du Drennec ; la pression de pêche était nettement plus faible que les années passées, une trentaine de pêcheurs contrôlés le matin de l’ouverture. La forte taille moyenne des arcs lâchées a semble t’il procuré quelques émotions… A noter un bon nombre d’arcs rescapées de l’an dernier à la morphologie parfaite (35 à 45 cm). Plus de 2O farios signalées en matinée sans compter les décrochages . Il semble donc se confirmer que la population autochtone du lac se refait une petite santé. Nous demandons aux pêcheurs d’éviter de garder ces poissons et de les relâcher avec précaution.

            

LES SAUMONIERS TOUJOURS MOBILISES

Près de 3O participants à la réunion d’information traditionnelle des pêcheurs de saumons  se sont retrouvés à la mairie de la ROCHE MAURICE, dimanche 4 mars. Le nombre de permis  variant bon an mal an entre 😯 et IOO unités, dont près d’une moitié concernant des pêcheurs itinérants et touristes pêcheurs, il s’agit donc là d’une forte participation de la part des adhérents locaux.

Cette matinée à été l’occasion de faire le point sur la saison écoulée et d’aborder les perspectives 2O18 (quotas, programme européen SAMARCH, quota de captures, gardiennage, prélèvement en estuaire, prédation des cormorans,  etc…) Le power point présenté à cette occasion sera mis ultérieurement  en ligne sur notre site.

Une centaine de saumons a été capturée en 2O17 (saumons de printemps, castillons confondus) y compris les poissons remis à l’eau pour une remontée d’à peine 7OO unités. Si la composante saumon de printemps est restée dans la moyenne de ces dernières saisons (environ 15O poissons) la composante castillons était largement en dessous de la moyenne.

Le quota saumon de printemps 2O18 est de 5O poissons. Nous n’épiloguerons pas sur le quota castillon délirant, validé par la communauté scientifique et sur lequel nous aurons l’occasion de revenir au cours de la saison.

Par ailleurs, à la demande des représentants des pêcheurs,  un quota individuel a été instauré par le COGEPOMI à savoir 6 saumons dont 2 printemps au maxi.

Il est permis de s’interroger sur le  « retour » de ce quota qui a déjà fait la preuve de son inutilité et plus encore de sa nocivité –  en terme de déclaration de captures, surtout s’agissant des saumons de printemps.. Tant qu’il n’existera pas un gardiennage digne de ce nom sur nos rivières, seuls les pêcheurs honnêtes, certes  majoritaires, respecteront ce quota individuel.  La minorité de tricheurs continuera donc à tricher…. en toute impunité en se moquant de la majorité respectueuse. Pour créer un consensus sur les rivières on pourrait mieux faire !

Telle va la vie  dans ce beau pays où le respect des règlementations… ne concerne que ceux qui y croit !

LES PECHEURS RAMASSENT LES DECHETS !

Le chantier dit « des retraités » a mobilisé 12 volontaires mardi 6 mars pour une opération » test » de ramassage des déchets sur la route départementale ; de PONT CHRIST à la pisciculture du QUINQUIS. Cette opération que nous avons tenté d’organiser, en vain,  avec le conseil départemental voici bientôt deux ans, tenait au  cœur des pêcheurs habitués de la vallée de l’ELORN, qui constatent que les abords de la route LANDERNEAU-LANDIVISIAU-SIZUN, sert de décharge aux automobilistes et autres usagers routiers.

La récolte a dépassé toutes les espérances… comme en témoigne la photo jointe, déchets multiples : bouteilles, flacons divers, emballages, cartonnages, ferrailles, etc… Une partie de ces déchets est hélas irrécupérable car hachés menus lors du passage des débroussailleuses, polluant les sols, une autre partie rejoint la rivière… puis l’estuaire.

Ces déchets, la plupart non biodégrables, constituent un véritable fléau pour la faune, tant terrestre que marine (voir le 7ème continent).

Notre association souhaitait – en collaboration avec le service des routes départemental-  organiser des opérations à plus grande échelle dans toute la vallée en faisant participer les scolaires. Peine perdue jusqu’à ce jour !

 Nous sommes têtus et continuerons à  nous mobiliser sur le sujet en sollicitant l’ensemble des partenaires concernés (communes, communauté de communes, conseil départemental, syndicat de bassin….).

Cette opération test réalisée sur I km de route (des deux côtés) donne une idée du volume à ramasser sur les 3O kms routiers qui longent l’ELORN.

Parallèlement, nous travaillons à la réalisation d’un dossier pour proposer aux collectivités de mettre en place une charge routière paysagère le long de l’ELORN :  » VERS UN AXE ROUTIER VITRINE ? »

 Notons au passage l’état de délabrement des abords d’un des plus beaux sites de la vallée, le secteur de PONT CHRIST… ce qui ne semble nullement émouvoir la commune de PLOUNEVENTER.

 

UN BON CHANTIER

Le traditionnel chantier de mars avec les chasseurs de SIZUN (1) a mobilisé, samedi dernier 3 mars, 25 volontaires dans le secteurs de PEN AR FERS (cours moyen).

Une belle opération dans cette ancienne zone de réserve, ouverte à la pêche à la truite depuis 2O17. Des travaux complémentaires de réfection de berges (fascinage) seront réalisés durant l’année. Des aménagements visant à mieux protéger truites et tacons de la prédation du grand cormoran seront également mis en place.

(1) en compensation du bail de chasse que nous accordons à l’association de chasse sur les parcelles propriétés de l’AAPPMA.

Chantier et réunion

Chantier : Samedi 3 mars rendez-vous sur l’Elorn au lieu-dit Pen ar fers, pour le traditionel chantier des chasseurs. VENEZ NOMBREUX !

Réunion des pêcheurs de saumons : La réunion annuelle des pêcheurs de saumons se déroulera dimanche 4 mars 9h30 à la mairie de la Roche Maurice.

UNE ASSEMBLEE GENERALE 2O17 BIEN SUIVIE

Un peu plus de IOO participants à notre AG 2O17 qui s’est tenue à PLOUEDERN. Excellente couverture de presse (voir en PJ).

Le compte rendu d’activité sera mis en ligne sous quelques jours

Pour 2O18, outre les opérations classiques (entretien de rivière, aménagements en faveur de la continuité écologique, etc…) l’ouvrage, une fois encore ne manquera pas :  poursuite de la mise en valeur du parc de KERHAMON et du sentier communautaire (LA FOREST LANDERNEAU-LA ROCHE MAURICE),  participation à l’expo de plein air réalisée chaque année sur les quais de LANDERNEAU, consacrée à la découverte de l’ELORN  « des sources à la mer », publication d’un rapport en faveur de la protection paysagère de la vallée de l’ELORN le long des routes LANDERNEAU-LANDIVISIAU-SIZUN…

Dans le domaine de la pollution du ruisseau de LOC EGUINER (octobre 2O16) l’AAPPMA a fait appel du jugement du tribunal de BREST nous attribuant 18 OOO euros. C’est certes un progrès par rapport à l’ancienne formule de dédommagement – formule LEGER- mais c’est très loin du montant réclamé (formule KRUGLER) à savoir  + de 14O OOO euros.

L’affaire de la pollution de LA FLECHE devrait être à l’ordre du jour en 2O18

A noter que le quota journalier de 3 truites fario a été voté à l’AG (uniformisation du quota entre le lac et la rivière soit 3 truites/Jour). Mise en application 2O19

LES RENDEZ VOUS 2O18 :

+ Chantiers des chasseurs de SIZUN APPEL A TOUS LES VOLONTAIRES, samedi 3 MARS à PEN AR FERS,

+ Réunion annuelle des pêcheurs de saumons ; dimanche 4 mars, salle communale LA ROCHE MAURICE,

+ Réunion de restitution du rapport DRENNEC sur l’avenir de la truite fario le vendredi 6 AVRIL à 2O H 3O à la Maison de la Rivière (SIZUN) Ce sera l’occasion de proposer une nouvelle réglementation pour le lac en 2O19.

En attendant les chantiers du dimanche matin se poursuivent PROCHAIN RENDEZ VOUS A KERHAMON DIMANCHE 25 FEVRIER à 8 H 3O.

RAPPEL : LE PERMIS DE L AAPPMA DE L ELORN EST LE MOINS CHER DU DEPARTEMENT dès lors que l’on participe aux chantiers (possibilité d’une déduction de 7O EUROS !)

 

Assemblée générale dimanche

L’assemblée générale 2017 de l’AAPPMA de l’Elorn se déroulera le dimanche 18 février 2018, à partir de 09H30 à PLOUEDERN, salle STEREDENN (Près du terrain de football).

            Ordre du jour : Rapport moral et rapport d’activités 2017,  Rapport financier 2017,  Perspectives 2018 et questions diverses, Tombola, Pot de l’amitié.

VENEZ NOMBREUX !